24 avril 2011

Le dragon

La nuit où j'ai volé sur le dos du dragon la vie, pour moi, avait perdu ses couleurs les plus vives. Il y avait juste l’absence qui me dévorait les entrailles. Quand le dragon m’a dit « Viens ! », je n’ai pas hésité une seconde pourtant, je n’ignorais pas que les dragons n’existaient pas. C’était la première fois que je voyageais sur le dos d’un dragon. J’avais un peu peur mais je savais qu’il m’emmènerait hors de moi et je voulais me fuir à jamais.

Nous avons longtemps voyagé, traversé bien des pays, vu l’Alaska et la Terre de Feu, Le Colorado et le Kilimandjaro, parlé avec des eskimos et des Indiens Navajos… puis un jour, j’ai voulu rentrer chez moi. Je croyais que j’étais enfin prête à me retrouver, mais je sais maintenant qu’on se sent toujours plus fort sur le dos d’un dragon. Lui ne m’a rien dit ; c’était un dragon discret, de ceux qui parlent peu mais voient tout.

Nous avons à nouveau traversé déserts et forêts, villes et campagnes et par une  nuit d’été, il m’a déposée devant la porte de chez moi. Rien n’avait changé : la maison avait toujours deux étages, deux pommiers en gardaient toujours l’entrée et il y avait encore le chien qui aboyait au moindre bruit. Avant de partir, il m’a embrassée, les baisers de dragon ont la douceur des nuits étoilées. Je me souviens que j’ai pleuré lorsque ses ailes ont disparu dans le ciel.

C’était il y a longtemps, tu vois… Je ne sais pas pourquoi je te raconte cette histoire, peut-être parce que tu es le premier à ne m’avoir jamais rien demandé.

dragon

Posté par pagenas à 07:00 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur Le dragon

    Un texte plus tendre, un collage plus coloré...
    L'esprit pascal a peut être soufflé sur vous.
    Moi, depuis Ann Mccaffrey, j'adore les dragons, et je veux bien vous croire pour les baisers.

    Posté par Pastelle, 24 avril 2011 à 21:46 | | Répondre
  • Moi aussi j'ai un faible pour les dragons depuis que je suis allée écouter des conteurs en forêt de Brocéliande. Ils portent en eux la sagesse, la puissance et l'immortalité. Tu as bien de la chance d'en avoir rencontré un.
    Le collage de Msieur Pagenas est comme un livre ouvert à la meilleure page, je ne souhaite pas finir l'histoire.

    Posté par Lautreje, 25 avril 2011 à 18:11 | | Répondre
  • à Pastelle et lautreje

    Pastelle : oh c'est un très vieux texte.

    lautreje : Il suffit de se concentrer très fort pour en rencontrer un...

    Posté par gballand, 27 avril 2011 à 17:54 | | Répondre
  • Mon dragon a moa

    Ce texte rappelle a mon souvenir un autre dragon.
    J'avais bouclé ma valise,fermé la porte de mon studio.Ce départ c'était une folie car c'était mon 1ier "dragon" et j'avais une peur maladive des dragons"
    Qui plus est ... Passer 8jours seule avec lui a Panam me terrorisait!!
    Mais ce "Dragon" là fut super gentil,attentionné, apaisant mes peurs il me porta avec toutes les honneurs dû a une reine.8 jours idylliques
    Il avait 35 ans.Moi 45.Un jeune ingénieur...
    Euh...Marié. Nous avons fait "l'école buissonnière" Puis nous sommes rentrés sagement dans nos maisons.
    Un souvenir charmant. Monique de retour à la vie.
    PS: Toujours magnifiques et justes les collages "Pagenassien" (Ère tertiaire;D))

    Posté par mchatrois, 13 mai 2011 à 07:10 | | Répondre
  • à Monique

    Des dragons qui font "l'école buissonnière", ce n'est pas banal. Quelle vie que la vôtre !
    Heureuse que vous soyez de retour à la vie.

    Posté par gballand, 13 mai 2011 à 16:56 | | Répondre
  • Texte poétique, photo surréaliste, tout nous emmène dans un ailleurs où les dragons ont un rôle d'enchanteur...

    Posté par Patriciabenoliel, 27 mai 2013 à 10:15 | | Répondre
  • J'aurais tant voulu rencontrer un dragon, un vrai, qui vole

    Posté par gballand, 27 mai 2013 à 21:41 | | Répondre
  • Merci Pat !

    Posté par pagenas, 28 mai 2013 à 01:36 | | Répondre
Nouveau commentaire